Entre 2007 et 2015, elle représente 60 des regle roulette a boire publications scientifiques lyonnaises, soit 13,1 de celles qui paraissent sur le territoire 217.
Les tombeaux de l'église s'enfoncèrent dedans terre et il fallut les relever et raccommoder.La place de la République, située sur la rue du même nom, permet d'offrir une perspective sur les façades de la rue de la République et de la rue Carnot.Article détaillé : Armoiries de Lyon.Avant 2009, elle s'appelait Fréquence Jazz ;.4 Tonic Radio : radio locale commerciale proposant des hits et qui retransmet notamment les matchs de l' Olympique Lyonnais.Le Premier concile de Lyon en 1245 et le Deuxième concile de Lyon en 1274.( isbn ) Rapport relatif au dialogue interreligieux et à la laïcité républicaine, Olivier diederichs, Arnaud teyssier, juin 2015.La manifestation rassemble des artistes du monde entier dont les œuvres sont exposées dans quatre principaux lieux : La Sucrière, le Musée d'art contemporain de Lyon, la Fondation Bullukian et l' Usine Tase à Vaulx-en-Velin ; le Festival Lumière de Lyon qui se déroule en octobre.Amable Audin 1965,. .Deux empereurs romains sont nés à Lyon : Claude, né en.
Aujourd'hui la créativité artistique est toujours présente avec le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon, avec l'enseignement à l' École nationale des beaux-arts aux Subsistances (anciens entrepôts militaires reconvertis en laboratoire de création artistique consacré aux nouveaux langages du spectacle vivant mais aussi.
Saône interdite, Le Poulpe, Francis Pornou, éditions Baleine (2000).
Enfin dans la proche périphérie, Lyon dispose du plus grand parc périurbain de France, le grand parc de Miribel-Jonage avec ses 2 200 hectares de nature préservée, son plan d'eau de 350 hectares 249.Dans le Vieux Lyon, le quartier de Saint-Jean est dominé par la primatiale Saint-Jean (ou cathédrale Saint-Jean).Deux autres édifices sont remarquables : l' église Saint-Denis-de-la-Croix-Rousse, l' église Saint-Bruno des Chartreux à La Croix-Rousse, chef-d'œuvre de Ferdinand-Sigismond Delamonce.Vie militaire modifier modifier le code Lyon est le siège militaire de la région sud-est (Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Corse 118.) et accueille à ce titre l'État-Major de la Région Terre Sud-Est au Quartier Général-Frère.René Fédou, «Une révolte populaire à Lyon au XVe siècle : la rebeyne de 1436 Cahiers d'histoire, 3, 2, 1958,. .«Palmarès santé des villes 2009».La cité est un foyer de la renaissance carolingienne, sous l'impulsion de son archevêque Leidrade (ami d' Alcuin du diacre Florus, puis d' Agobard de Lyon.C'est aussi un important pôle scientifique, autour du quartier de Gerland, sportif et culturel de par la halle Tony-Garnier, le palais des sports de Lyon et le stade de Gerland qui y sont implantés.



Les Grecs d'Asie Mineure se joignent à eux dans le quartier de La Guillotière.
Parcs et jardins urbains modifier modifier le code Le parc de la Tête d'or en automne.